Lettre d’intention des Orgas 2ème édition

La deuxième édition de “Mortis, Gloria et Administratum : Cloverfield” est un GN d’action, d’ambiance et d’aventure. Nous allons vous demander de vous immerger dans l’univers de Warhammer 40 000 lors d’une des périodes les plus sombres pour l’Imperium.

C’est un univers sinistre, dictatorial où la mort est omniprésente, mais la mort est parfois ce qui peut vous arriver de mieux. Comme pour la première édition, l’ambiance que nous souhaitons vous proposer ne pourra être réussie qu’avec votre concourt.

La XIIème Croisade Noire

L’Imperium doit faire face à une incursion violente et massive du Chaos. C’est l’une des pires périodes pour l’Humanité à l’échelle galactique. Certaines régions sont plus touchées que d’autres. Le système Clover dans le secteur Gothique est loin, très loin d’être parmi les zones épargnées.

Face à la corruption galopante du Chaos, l’Imperium réagit avec toujours plus de rigueur. Imaginez un mal dont l’existence pourrait justifier un régime autoritaire ultra-répressif. Que pourrait donner leur confrontation ? C’est l’un des thème que nous aimerions explorer avec vous pour cette seconde édition.

Le Chaos corrompt, il est violent, malsain, pernicieux, obscène, pervers. Il est né à partir des pire penchants de l’humanité et des autres peuples de la galaxie. Nous avons pris le parti lors de la première édition d’en limiter la mise en scène. Certains joueurs et joueuses férus de l’univers 40K n’ont pas vu leur attentes comblées et nous l’ont signalé. Trouvant l’univers proposé trop gentil, trop doux. Trop propre. L’organisation ne regrette pas son choix d’alors : nous avions nos raisons et les assumons. Cependant, pour cette édition, il n’en sera pas ainsi. Sans tomber dans le grotesque et les dérives du trash à tout pris, nous souhaitons essayer de vous faire ressentir au moins en parti l’horreur que suscite le Chaos. Les questionnaires d’inscriptions prennent davantage compte des différentes préoccupations, concernant notamment ce que vous vous sentez de jouer ou non et ce à quoi vous risquez – peut être – d’être confrontés. Remplissez les avec attention, vos réponses nous permettront d’encadrer au mieux votre expérience de jeu. Ainsi que celle des autres joueurs.

Au vu des questionnaires du dernier opus, un point précis doit tout de même être abordé : la thématique du viol. Si nous n’avons pas prétention – par choix délibéré de l’organisation – de nous intéresser au viol sexuel ni de le représenter; les autres déclinaisons – viol moral, éthique, psychologique et physiques – pourront être présents, de manière encadrée, tant dans les BG qu’au cours du jeu, ne serait-ce qu’en tant que spectateur. Encore une fois, ce n’est pas une obligation mais un simple risque.

On ne vous promet pas de tomber sur les horreurs du Chaos à chaque tournant. Mais on n’est jamais à l’abris d’un coup de bol. Et il ne suffit que d’une fois… Donc que vous soyez bien conscient d’où vous avez une chance de mettre les pieds.

Interprétation des personnages du WarHammer 40K

C’est vous qui, de par votre investissement et votre connaissance des documents d’univers que nous allons vous fournir, allez permettre une immersion le temps d’un week end. Nous allons donc vous demander de vous donner à fond dans un personnage qui risque de mourir dans les deux premières heures du GN, puis de vous investir tout autant dans son remplaçant, et encore dans le suivant (si vous êtes malchanceux). Nous allons vous demander d’accepter que l’univers est injuste, et que des fois, vous vous prendrez des tonnes de problèmes juste parce que… Nous allons vous demander de vous taire sur vos personnages, car cela les tuerait et tuerait 50% du jeu au bas mot.

Connaître les règles du GN WarHammer 40 000

Nous allons vous demander de connaître les règles car une interruption pour cause de point de règle tue le RP et l’intensité du moment, surtout lors d’un combat où vous ou vos camarades allez sans doute mourir. Nous allons vous demander d’oublier que vous avez des amis hors jeu, car vos personnages ne le seront peut être pas… En bref, nous allons vous demander votre aide, car sans vous, ce Gn ne sera pas du Warhammer 40.000.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2018 Mortis, Gloria et Administratum